Célie, médium et passeuse d’âmes égarées

158

Chaque semaine, nous partons à la rencontre des sorcières des temps modernes qui nous inspirent et nous délivrent leur expérience sur le chemin de l’éveil spirituel.

Célie se décrit elle-même comme une sorgina, un mot basque qui désigne les sorcières au service d’une déesse de la nature. Après des études de psychologie et de communication dans une capitale bouillonnante, elle passe de la ville des lumières à la ville rose dans une quête de sens et de spiritualité. Admirative des histoires d’esprits qu’elle raconte avec bienveillance et sincérité, Célie ne prend conscience que tardivement de ses dons de médium qu’elle pensait ordinaires. Armée des oracles qu’elle collectionne, elle guide à présent les âmes perdues et fait le lien entre le royaume des vivants et celui des morts, guidant à la fois les âmes des défunts et celles de ceux qui les pleurent.

Te retrouves-tu dans ton signe astrologique ?

Je suis Gémeaux, ascendant Taureau, signe lunaire Scorpion. Cette combinaison surprenante donne un être complexe, à l’image du Minotaure – un taureau – qui se promène perpétuellement dans son labyrinthe en quête de son identité. Je me retrouve un peu dans tous les aspects spirituels de ma vie : que ce soit dans mon karma ou dans mes blessures de l’âme. Le thème de la gémellité est récurrent que ce soit avec le signe du Gémeaux ou dans mon syndrome du jumeau perdu (un embryon perdu au tout début de la grossesse qui laisse des séquelles chez son jumeau).

Raconte-nous ton éveil spirituel ?

J’aimerais dire que ça s’est passé par hasard, mais je ne crois pas qu’il y’ai de hasards dans la vie. J’ai toujours vu des messages mais comme je suis hyper emphatique j’ai normalisé ce phénomène. Un jour, j’ai capté des messages de la grand mère d’une personne que je ne connaissais pas du tout. J’ai remis en question cette aptitude et j’ai découvert comme ça que j’étais médium. Je ne crois pas aux dons, je pense qu’on a tous des capacités qu’on développe ou non. Pour ma part,  j’y ai vu une belle occasion de me découvrir, moi qui me connaissait si peu. Ca m’a permis de découvrir énormément de choses sur moi, c’était très excitant ! Je suis médium clairaudiente, ce qui signifie que j’entends des mots ou des phrases d’esprits. Parfois quelques images. J’ai commencé par faire du ressenti photo sur des groupes Facebook, mais je ne savais pas encore me protéger énergiquement et cela m’épuisait. J’ai aussi des qualités de passeuse d’âme et de chaman mais j’ai besoin d’une formation approfondie et d’expérience avant de me lancer plus loin. Pour l’instant, je me contente de tirer les cartes à l’aide d’oracles et de guider les autres.

Comment utilises-tu ta magie pour créer quelque chose ?

Je pense que guider les gens fait partie de ma mission, que ce soit avec des cartes ou avec des esprits. Je partage sur mon compte Instagram @celie.magination tout ce que j’aurai aimé savoir en débutant. Une fois que j’ai choisi ma charte graphique, je n’ai plus qu’à faire mes mises en page sur Indesign. Je parle alors de développement personnel de manière générale : les blessures de l’âme, l’amour de soi, notre enfant intérieur…


Son rituel favori.

Par une nuit de pleine lune, Célie réalise son rituel préféré, celui de la poudre à souhaits. Dans un mortier, elle écrase des coquilles d’œufs, des clous de girofle, des brins de romarin séché, une pincée de sel et de sucre. Elle se rend ensuite sur son balcon, adresse un regard bienveillant à l’astre lunaire avant de souffler sur la poudre les yeux clos. Elle est persuadé qu’avec un peu de confiance, son vœu se réalisera avant la prochaine pleine lune.

Ses inspirations :

Soul dating, Malory Malmasson, éditions Massot, 2018 > le nécessaire coloré du développement personnel
Passeur d’âmes, Raymond Lafeuil, éditions TrajectoirE, 2018 > pour ses témoignages bouleversants
Soul, film d’animation des studios Pixar > pour ses représentations du passage des âmes et de la recherche du bonheur

Close
© Copyright 2021. All rights reserved.
Close