Présidentielle 2022 : notre + et – des candidats

69

Qui à la meilleure proposition sur les retraites ? Le SMIC ? Le nucléaire ? L’immigration ? Eléments de réponses 

Le 10 avril prochain, près d’un jeune Français sur deux n’ira pas déposer de bulletin dans l’urne, à en croire les études, et les politiciens s’adressent trop peu aux « jeunes » de manière directe. Ces derniers sont peu politisés, et nombreux à ne pas connaître les différents candidats dans la course pour l’Élysée, encore moins leurs programmes. Pour les aider à faire leur choix, les élèves-journalistes de l’ESJ Paris ont réalisé ce tableau, où sont comparés les cinq principaux candidats sur cinq points, choisis, précis et quantifiables.

 

Emmanuel Macron :

Retraites :(+) Emmanuel Macron dit avoir fait évoluer son projet depuis 2017 mais confirme le report de l’âge légal à 65 ans tout en précisant « prendre en compte les carrières longues » et « la réalité des métiers et des tâches ».         

SMIC : (+) Dans son programme, le président-candidat affirme que « tous les salariés verront leur salaire augmenter ». Pour cela, l’actuel chef de l’État entend réduire les cotisations sociales. Une proposition financée « par une hausse de moindre ampleur de la CSG », la contribution sociale généralisée.

Nucléaire : (+) Quatorze nouveaux EPR, de petits réacteurs additionnels, et le prolongement de la durée de vie des centrales au-delà de cinquante ans… Emmanuel Macron, qui a détaillé ce jeudi 10 février son programme nucléaire, n’y est pas allé avec le dos de la cuillère. Après avoir passé cinq bonnes années à tergiverser, le président de la République a donc fait son grand « coming out » nucléaire.

Fonctionnaires : (=) L’actuel président propose cependant une refonte complète des rémunérations des fonctionnaires.

Immigration : (=) Les titres de quatre ans ou plus seront soumis à la validation d’un examen de français et à la validation d’une vraie démarche d’insertion professionnelle. Emmanuel Macron souhaite par exemple expulser les étrangers « qui troublent l’ordre public ». S’il est réélu, les procédures d’expulsion et d’intégration des nouveaux arrivants sur le territoire français seront également revues.

Jean-Luc Mélenchon :

Retraites : (-)  Jean-Luc Mélenchon se positionne pour un départ à la retraite anticipée (passer de 62 ans actuellement à 60 ans).

SMIC : (+) Le candidat est favorable à une revalorisation du SMIC. Aujourd’hui le SMIC s’élève à environ 1250 euros, le candidat souhaite l’augmenter à 1400 euros (net) par mois.

Nucléaire: (-) Originellement positionné sur une sortie du nucléaire pour l’année 2030, il change d’avis et a décidé de se ré-aligner sur un objectif plus réaliste, en 2045.

Fonctionnaires: (+) Dans son livret sur le pouvoir d’achat qui complète son programme « L’avenir en commun », le candidat LFI déclare vouloir revaloriser la valeur du point d’indice des fonctionnaires de 15 % par décret.

Immigration: (=) Le candidat de La France Insoumise rappelle qu’en 2020, 82,4 millions de personnes ont été forcé(e)s de fuir leur foyer à cause des conflits ou de la persécution. La France en tant que grande puissance, doit tout faire pour que les gens n’aient pas besoin de partir de chez eux.

Marine Le Pen

Retraites : (-) Marine Le Pen s’oppose à tout allongement de l’âge de départ à la retraite. La candidate propose même de permettre à ceux qui ont commencé à travailler avant 20 ans pendant 40 annuités de prendre leur retraite à 60 ans.

SMIC: (+) Marine Le Pen veut permettre aux entreprises une hausse de salaire de 10 % (jusqu’à trois smic) en exonérant cette augmentation des cotisations patronales.

Nucléaire : (+) Marine Le Pen veut mettre fin aux projets éoliens et démanteler ceux qui existent déjà, et en parallèle « relancer » la filière nucléaire, hydroélectrique et investir dans la filière hydrogène.

Fonctionnaires: (=) Revalorisations salaires forces de l’ordre, aides-soignants, enseignants, lutte contre les déserts médicaux et les fermetures d’écoles, moins de fonctionnaires territoriaux, suppression des ARS, suppression échelon régional ?

Immigration: (-) Marine Le Pen fait de l’immigration une priorité dans son programme. Elle prévoit plusieurs mesures parmi lesquelles la fin du regroupement familial, la suppression du droit du sol, le durcissement de la naturalisation et le traitement des demandes de droit d’asile uniquement à l’étranger. La candidate frontiste ambitionne de conditionner l’accès aux aides sociales à au moins cinq années de travail

Eric Zemmour:

Immigration: Pour pérenniser le système de répartition des retraites qui est en danger à cause de la diminution des cotisants, le candidat Reconquête propose de porter l’âge légal de la retraite à 64 ans.

SMIC: Il souhaite réduire les cotisations sociales sur les salaires inférieur à 2.000€ pour accorder un 13ème mois aux salariés qui touchent le SMIC.

Nucléaire: Pro nucléaire affirmé, Eric Zemmour veut stopper la fermeture des 12 centrales nucléaires prévues pour 2030. Le renouvellement du parc nucléaire français devient une priorité.

Fonctionnaires: Dans son programme, il ne parle pas de suspension de poste, il prévoit le recrutement de 3.000 magistrats et 3.000 greffiers pour accélérer les procédures judiciaires.

Immigration: C’est son cheval de bataille. Pour préserver « l’identité française », Eric Zemmour souhaite supprimer le regroupement familial, les demandes d’asile doivent être déposées hors du territoire, les étudiants étrangers sont eux choisis au mérite.

Valérie Pécresse :

Immigration : Valérie Pécresse veut une réforme des retraites et un âge de départ légal à 65 ans à l’horizon 2030. Pour les carrières complètes aucune pension ne doit être en dessous d’un smic net.

SMIC : Sur cinq ans, elle veut augmenter de 10% le salaire net pour ceux qui gagnent moins de 2800 euros.

Nucléaire: Elle a promis de revenir sur les fermetures programmées de réacteurs nucléaires, mais aussi de lancer six nouveaux EPR.

Fonctionnaires : L’objectif est de supprimer 200 000 postes dans l’administration. Elle veut également créer 50 000 emplois en cinq ans pour servir les missions essentielles de l’état (Police, éducation, judiciaire).

Immigration : Ses propositions pour encadrer l’immigration se base sur une loi constitutionnelle, visant à mettre en place des quotas annuels par métier, par pays et votés chaque année au parlement.

Karim, François, Raphael, Liam, Hugo 

Close
© Copyright 2021. All rights reserved.
Close