Bonneval sur Arc, le joyau de la Maurienne

67

Dans la vallée de la Maurienne (Savoie), cette petite commune d’à peine 300 habitants est considérée comme l’un des plus beaux villages de France.

Bonneval-sur-Arc naquit autour du Vème siècle lors de l’arrivée en Haute-Maurienne de bergers piémontais et valdotains. Malgré la construction de remontées mécaniques en 1967 et la décision de s’orienter vers le ski alpin, l’authenticité montagnarde n’a pas disparue.

Rue de l’église, Vieux Village

Bonneval-sur-Arc se divise aujourd’hui en deux hameaux bien distincts. En aval le « vieux village », où l’architecture traditionnelle est préservée. Plusieurs monuments historiques, comme la Chapelle Sainte-Marguerite ou l’Oratoire de la Sainte-Trinité magnifient les lieux.

Chapelle Sainte-Marguerite

En amont, le « nouveau » village dit du Tralenta, point de départ du domaine skiable et lieu de concentration de commerces (locations de matériel alpin, office du tourisme, supermarché, etc). S’y mélangent maisons typiques et grande résidence fraichement sorties de terre.

Avec à peine peine plus de 2000 lits disponibles à la location, Bonneval-sur-Arc offre une véritable immersion en montagne. Pas ou peu de voitures, câbles et antennes électriques enterrés afin de préserver l’esthétique des lieux, le dépaysement est total. Le domaine skiable, réduit lui aussi, s’étend sur 1000 mètre de dénivelé, proposant un ski technique et engagé.

Un troisième lieu fait également la légende de Bonneval-sur-Arc. Il s’agit du hameau de l’Ecot. Situé à 2000 mètres d’altitude (300 mètres de plus que le village principal), il fait parti des sites classés UNESCO depuis 1971. A quelques kilomètres du village principal, il ne compte aucun habitant à l’année malgré ses magnifiques chalets en pierres et leur toit en lauze.

©Raphael Gautier L’écot, sous la neige

Le hameau a notamment servi de lieu de tournage pour les 3 films Belle et Sebastien.

Depuis Bonneval-sur-Arc, compter une heure de marche afin de s’y rendre (ou 10min de motoneige pour les plus chanceux).

Le petit restaurant Chez Mumu accueille les courageux randonneurs qui ont fait le voyage. Pour les casse-cou, le site, de part sa proximité avec la rivière de l’Arc (qui descend toute la vallée) permet également la pratique du canyoning. 

Avis aux sportifs et amoureux de beaux espaces, Bonneval-sur-Arc est fait pour vous.

 

Raphael Gautier

Close
© Copyright 2021. All rights reserved.
Close