Pollution numérique : Un fléau grandissant pour l’environnement

473

La pollution numérique prend de plus en plus d’ampleur. Elle représente à ce jour 5% des émissions de gaz à effet de serre en France.

Cette nouvelle forme de pollution devient depuis quelques années très préoccupante pour les différentes organisations de défense de l’environnement. Bien qu’elle reste pour l’instant encore minime par rapport à celles de l’industrie et des transports, la pollution numérique augmente fortement. Pour rappel, elle représente toutes les formes de pollution produites par les nouvelles technologies. On compte par exemple les émissions de gaz à effet de serre générées par le fonctionnement d’internet et la production de déchets électroniques.

La principale source de cette forme de pollution reste la fabrication du matériel électronique. Un appareil comme un ordinateur nécessite de nombreuses ressources. Leurs extractions et leurs importations sont très polluantes. Aujourd’hui, la France dénombre 631 millions d’équipements numériques, soit une dizaine d’appareils par personne. Une telle quantité amène donc à une production intensive.

Pour remédier à cette pollution, GreenPeace propose par exemple de réduire l’utilisation de la très haute définition sur nos appareils. La lecture de vidéos d’une telle qualité encourage à avoir un plus grand écran (donc polluant) et demande plus d’énergie pour fonctionner. L’organisation préconise aussi de garder le plus longtemps possible ces équipements électroniques et de ne pas les jeter directement à la poubelle.

Close
© Copyright 2021. All rights reserved.
Close