Joe Biden : ses priorités

225

Ce mercredi 20 janvier restera marqué par l’investiture du 46e président des Etats-Unis, Joe Biden. Il devrait signer une quinzaine de décrets dans les jours à venir. Lutte contre le Covid-19, immigration, environnement et inégalités raciales font partie des premières priorités du nouveau locataire de la maison blanche.  

Il a promis de « restaurer l’âme de l’Amérique ». Aujourd’hui Joe Biden arrive à la tête d’un pays plus divisé que jamais. Deux semaines après l’attaque du Capitole, un tiers des électeurs sont persuadés que les élections présidentielles ont été truquées, la pandémie mondiale a fait plus de 400 000 morts et les tensions raciales sont toujours au coeur de l’actualité. Le nouveau POTUS ne souhaite donc pas perdre de temps. Ainsi signera-t-il, selon ses conseillers, une quinzaine de décrets après son investiture.  

1- Covid-19 : Obligation du port du masque et accélération de la campagne de vaccination

100 millions de vaccinations en 100 jours : c’est son objectif. Un des textes donnera naissance à une agence, rattachée à la Maison Blanche, qui sera chargée de coordonner l’action sanitaire contre le coronavirus et d’établir des milliers de sites de vaccination. Un des décrets devrait aussi imposer le port du masque dans les bâtiments publics et pour les fonctionnaires. Il prend ainsi le contre-pied de Donald Trump qui s’y était fortement opposé. Le temps presse : les Etats-Unis pourraient franchir le seuil des 500 000 décès courant février.

2- Climat : Retour sur les accords de Paris 

Le nouveau président a fait de la lutte contre le réchauffement climatique une autre priorité de son mandat. Il adressera dès mercredi un courrier à l’ONU afin que les Etats-Unis puissent rejoindre l’accord de Paris. Il reviendra aussi sur une série de mesures de dérégulation prises par l’administration sortante en matière de normes environnementales, et révoquera notamment l’autorisation donnée par Donald Trump au projet controversé d’Oléoduc Keystone XL, entre le Canada et le Golfe du Mexique. 

3- Politique migratoire : retour en arrière 

Pour ce qui est de la politique migratoire, Joe Biden signera une « proclamation » pour suspendre les travaux de construction du mur à la frontière avec le Mexique et son financement grâce au budget du Pentagone. Il annulera aussi un décret migratoire controversé adopté pour interdire aux ressortissants de pays en majorité musulmans d’entrer aux Etats-Unis. Il offrira notamment aux 700 000 jeunes arrivés clandestinement aux Etats-Unis lorsqu’ils étaient enfants, les « Dreamers », et aux autres immigrés en situation irrégulière une possibilité de naturalisation à terme et sous conditions. Le projet de réforme prévoit aussi des fonds supplémentaires pour renforcer la surveillance et les contrôles aux frontières et un plan d’assistance au Salvador, au Guatemala et au Honduras, les pays d’origine de la plupart des migrants, de 4 milliards de dollars sur quatre ans.

4- Panser les plaies de l’Amérique 

Il a promis durant sa campagne de faire de l’équité raciale sa priorité. Le nouveau président a annoncé vouloir tout faire pour réunir les enfants de migrants séparés de leurs parents. Mais le démocrate aura besoin du Congrès pour des réformes de fond du système carcéral ou pour la régularisation progressive de plus d’11 millions de sans-papiers. 

5- Géopolitique : l’Iran, le dossier le plus urgent 

Joe Biden souhaite remettre les Etats-Unis au coeur des alliances internationales. Sa première priorité est le nucléaire iranien. Il a déjà déclaré en septembre que « si Téhéran revient à un respect strict de l’accord de 2015, les Etats-Unis le rejoindront ».

Close
© Copyright 2021. All rights reserved.
Close