Une fonte glaciaire de plus en plus alarmante

356

A cause de la fonte des glaces, les ours polaires utilisent aujourd’hui quatre fois plus d’énergie pour survivre dans l’Arctique.

La flotte glaciaire a diminué de 13% par décennie depuis 1979. Cette catastrophe environnementale se doit à un réchauffement climatique de plus en plus important. La fonte des glaces impacte dans un premier temps la biodiversité des deux pôles. En effet, la zone habitable de cette partie du globe diminue d’année en année. Les ours polaires passent parfois près de trois jours avant de trouver de quoi manger. Le plus grand mammifère terrestre n’est pas le seul animal touché par cette crise environnementale. Il y a également les phoques, les narvals, les loups arctiques ou encore les morses.

En plus de diminuer l’habitat des animaux, la fonte glaciaire provoque une élévation du niveau de la mer. Cette montée des eaux entraîne des inondations et des submersions. Dans les prochaines décennies, de nombreuses îles et villes vont se retrouver sous l’eau. Près de 80% des Maldives se trouvent à moins d’un mètre au-dessus du niveau de la mer. Les villes de Venise et Amsterdam pourraient se retrouver les pieds dans l’eau si le réchauffement climatique dépasse les 2°C d’ici 2050. Ces métropoles tentent dernièrement de faire face à cette possible future submersion en augmentant la taille de leurs digues.

La réduction de la surface de la banquise a aussi des enjeux économiques et géopolitiques. Une nouvelle route maritime commence à s’observer au niveau de l’Arctique. D’habitude praticable qu’entre juillet et fin novembre, elle pourrait être navigable toute l’année prochainement. Cette nouvelle est très bien accueillie par le gouvernement russe. Elle permettra d’augmenter le nombre de tonnes de fret par an pour les différentes entreprises russes. Des ressources pétrolières ont également été trouvées sur les côtes du pays soviétique.

Une fois totalement fondues, ces eaux vont aussi redevenir sujettes d’importants désaccords concernant la navigation maritime. Des pays comme la Russie, le Canada et les Etats-Unis voudront avoir un contrôle stratégie dans cette partie du globe.

En pleine crise sanitaire avec le coronavirus, de nombreux chercheurs alertent sur la fonte des glaces. Elle pourrait effectivement libérer des virus enfouis depuis plusieurs milliers années.

Close
© Copyright 2021. All rights reserved.
Close