Vers un assouplissement du CBD

187

La mission d’information parlementaire s’engage pour assouplir le cadre légal du cannabidiol ou CBD.

Après que la cour européenne de justice ait une nouvelle fois épinglé la France sur sa gestion du CBD, un groupe parlementaire souhaite simplifier la législation entourant cette substance. Le cannabidiol est extrait directement des plants de cannabis. En France son extraction doit exclusivement se faire à partir des graines. Or dans le reste de l’Europe, les feuilles ainsi que les tiges peuvent également être utilisées. Un point important auquel les députés comptent bien s’attaquer. En effet, cette réglementation confronte le marché français à un obstacle de taille. Les acteurs du CBD de l’hexagone se retrouvent privés d’une grande partie de la plante pour la production, mais également de l’importation européenne qui ne correspond pas à la législation française. Parmi les propositions, se trouve également l’augmentation du seuil de THC (molécule responsable des propriétés stupéfiantes) autorisé dans le cannabidiol. Passant de 0,6 % contre 0,2% actuellement.

Cette démarche s’inscrit dans un mouvement plus global qui se traduit en Français avec le début de la phase de test sur le cannabis. Mais également au niveau mondial avec le déclassement du cannabis en tant que drogue par la Commission des stupéfiants des Nations Unies.

 

Close
© Copyright 2021. All rights reserved.
Close