Marjorie, femme-poisson et cueilleuse de plantes magiques

220

Chaque semaine, nous partons à la rencontre des sorcières des temps modernes qui nous inspirent et nous délivrent leur expérience sur le chemin de l’éveil spirituel.

Marjorie s’assume pleinement sorcière et païenne. Agée de 29 ans, elle vit dans le sud de la France, au plus proche de la mer Méditerranée. Nager dans ses eaux l’apaise et lui apporte un bien-être mental que rien n’égale. Sauf peut être ses aventures au cœur de la nature pendant lesquelles elle se perd et découvre de nouveaux terrains de jeux. Elle admire la nature et ses végétaux qu’elle apprivoise en les récoltant, les séchant et découvrant leurs vertus thérapeutiques. Adepte de la magie verte, elle occupe son temps libre avec la photographie après des journées à vendre des produits locaux. Sous le regard bienveillant de son arrière grand mère Rose Marie (dont est dérivé son pseudo @rosa_marymoon) qui l’observe depuis sa Corse natale, elle se met en quête de liberté.

Te retrouves-tu dans ton signe astrologique ?

Je suis Sagittaire, avec un ascendant et un signe lunaire en Verseau. Je me reconnais totalement dans ces signes. Que ce soit dans l’optimisme, le gout de l’aventure et du voyage du Sagittaire ou dans l’originalité et l’avant-gardisme du Verseau. Cette binarité me rend hédoniste : j’ai envie de faire les choses en grand, dépenser sans compter et fuir la routine. Je déteste être comme tout le monde et j’assume totalement mon look décalé. Pour moi, c’est normal de sortir mon chien en pantalon à paillettes ! Ce sont mes amies qui m’ont fait remarquer mon individualité. C’est mon penchant Verseau qui me rend si indépendante et vagabonde, en opposition avec l’autorité et l’abus de pouvoir. Ma liberté est très importante pour moi.

Raconte-nous ton éveil spirituel ?

Être né dans les années 1990’s a considérablement poussée notre génération à se tourner vers la spiritualité. Les séries comme Charmed ou Buffy contre les vampires nous ont montré des femmes puissantes capables de manipuler l’ésotérisme. Mon père m’a aussi beaucoup parlé de sa grand-mère corse et de ses dons reconnus dans tout son village. On allait la voir pour se soigner ou encore pour retrouver des animaux perdus. En 2008, j’ai décidé de rencontrer une voyante. Elle m’a confié que Rose Marie me demandait de retrouver  la foi. Depuis, j’ai à cœur de regarder à l’intérieur de moi et de me connecter à la nature. Le paganisme est alors arrivé comme une évidence. Plus je me renseignais, plus tout semblait prendre sens : célébrer les saisons, les cycles de la lune et la nature…Vivre en harmonie avec elle… Ca m’a paru logique. Evident.

Comment utilises-tu ta magie pour créer quelque chose ?

J’aime me perdre en plein maquis et apprendre à reconnaitre les plantes qui m’entourent : quelles sont leurs vertus et leurs pouvoirs. La botanique est le domaine qui m’inspire le plus. Je me sens liée à l’élément de l’eau, que ce soit celle qui guérit ou qui abreuve. J’utilise ma magie au quotidien grâce à la conscience de chaque chose : en préparant une tisane avec des plantes que j’ai cueillis et fait séchés, quand je balade mon chien dans la nature, quand je peins ou que je fais un rituel. Je puise l’inspiration dans le calme de la mer et la créativité de la flore. Ces deux éléments sont essentiels pour me permettre de vivre en pleine conscience. Ensuite, c’est le cycle de la nature et ses célébrations qui rythment les saisons. J’aime fêter chaque sabbat car chacun à sa propre signification : Yule pour le solstice d’hiver, Imbolc pour le retour du Soleil, Litha pour les premières récoltes ou encore Samhain pour l’arrivée de l’obscurité des longues nuits d’hiver.

Son rituel favori.

Alors que le Soleil estival scintille sur la Mer Méditerranée, Marjorie s’élance vers la mer. Elle prend une profonde inspiration et pénètre dans les profondeurs des eaux bleues. L’apnée lui permet de méditer et de se mouvoir lentement au milieu d’un banc de poissons. Seul un masque lui permet de garder un contact sensoriel avec ce qui l’entoure. La priver d’oxygène lui offre une grande liberté alors qu’elle se transforme elle-même en un poisson brillant.

Ses inspirations :

Sorcières de Mona Chollet, éditions Zone, 2018 : une ode féministe
La magie de la mer, Sandra Kynes, éditions Danae, 2019 : qui nous parle de symbolisme et de rituels marins
La saison 1 de Outlander, disponible sur Netflix : pour sa vulgarisation du paganisme

Close
© Copyright 2021. All rights reserved.
Close