Rappel pour le Mediator

348

Le parquet de Paris fait appel de la condamnation du Laboratoire Servier, en opposition à la relaxe partielle obtenue en première instance dans l’affaire Mediator.

Après dix ans d’enquête et 18 mois de procès. Le laboratoire Servier a été condamné dans l’affaire du Mediator, par le tribunal correctionnel de Paris, le 29 mars 2021 dans l’affaire du Mediator. Reconnu coupable de « tromperie aggravée » et d’« homicides et blessures involontaires », le laboratoire a tout de même été relaxé des délits d’obtention indue d’autorisation de mise sur le marché et d’escroquerie. Une peine trop légère pour le parquet de Paris qui a décidé de faire appel. Mais également pour les victimes. « Cet appel était une décision voulue par mes clients et nous la saluons » nous précise Charles Joseph-Oudin, conseil de plusieurs centaines de victimes directes. En effet, ce sont près de 6500 partie civile qui s’étaient constitué au vu du procès. Les plaignants réclamaient, au total, un milliard d’euro de dommages et intérêts. Dont plus de 450 millions demandés par les caisses d’assurance-maladie. 

Un préjudice colossal 

Cependant, le tribunal n’a requis “seulement” 2,718 millions d’euros d’amende. Une peine jugée « à demi teinte » à l’encontre de Servier qui a commercialisé ce médicament anti-diabétique et coupe-faim à base d’amphétamine durant plusieurs années. Le Mediator aurait ainsi causé la mort de 1500 à 2100 personnes et provoqué de graves lésions cardiaques (valvulopathies) et de l’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP), une pathologie rare et mortelle à plusieurs milliers de patients. Ainsi «Malgré la connaissance qu’ils avaient des risques encourus depuis de très nombreuses années, (…) ils n’ont jamais pris les mesures qui s’imposaient et ainsi trompé » les malades insistait Sylvie Daunis présidente du tribunal correctionnel, lors de l’amorce du délibéré. Ils ont, selon elle, « rompu la chaîne de confiance » et  « fragilisé la confiance dans le système de santé ». Une question importante à l’heure où la confiance des français dans le système de santé dégringole.

Close
© Copyright 2021. All rights reserved.
Close