La technologie au cœur de l’humain

177

L’industrie technologique ne cessent de nous bluffer. Focus sur ces grandes tendances.

1. L’IA comportementale

L’intelligence artificielle est un processus qui permet aux machines de reproduire des tâches réalisées par des êtres humains. L’ordinateur a la capacité de comprendre, d’analyser, de penser et d’agir comme un humain. Aujourd’hui, cette technologie va plus loin. Elle possède la faculté de comprendre et d’influer les sentiments et les comportements humains. C’est ce qu’on appelle le « neuromining ». C’est le processus d’application de diverses techniques d’intelligence comportementale et d’apprentissage automatique (ML) pour analyser et comprendre les comportements humains. Le but étant de les influencer, voire les manipuler.

2. Les NFT

 L’artiste américain Beeple a vendu une photo numérique pour plus de 69 millions d’euros, le premier tweet de l’ancien PDG de Twitter, Jack Dorsay, a été acheté pour 2,9 millions dollars, la première page de l’encyclopédie Wikipédia à 750 000 dollars. Considérés comme ridicule aux yeux de certains, les NFT, acronyme de Jeton Non Fongible (Non Fongible Token en anglais) n’ont cessé de faire parler d’eux ces dernières années. On parle de jetons non-fongibles pour décrire le caractère non-changeable d’un NFT. En effet, sa particularité c’est sa nature unique. Il rend infalsifiable des œuvres ou des objets de collection numériques. Grâce à cette technologie, vous obtenez un certificat, une sorte de titre de propriété numérique qui atteste du caractère unique de votre bien. Pas étonnant que les artistes et les collectionneurs y voient une réelle opportunité, un nouveau marché à explorer.

4 tendances tech

3. Le METAVERSE

 Le metaverse est devenu l’univers qui fait fantasmer les  géants du numérique. Le concept inventé en 1992 par Neal Stephenson dans un roman de science-fiction, est aujourd’hui considéré comme la prochaine révolution du digital. Le metaverse, c’est un monde virtuel dans lequel l’utilisateur est plongé dans une vie parallèle. Plusieurs entreprises se sont intéressées à cette nouvelle technologie. Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, est d’ailleurs allé plus loin en changeant le nom de Facebook par Meta pour montrer son projet metaverse. L’idée, permettre aux utilisateurs de découvrir une nouvelle façon de travailler, de se divertir et de faire des rencontres.

4. Le WEB 3.0

À l’époque du web 1.0, les entreprises publiaient des informations sur Internet à destination des utilisateurs qui consommait uniquement. Le web 2.0 ou web social a créé un système d’interaction où l’utilisateur a la possibilité d’interagir sur l’ensemble de la sphère numérique. Le web 3.0 serait la nouvelle version « décentralisée » d’Internet. Les données personnelles ne sont plus collectées et partagées avec les annonceurs. Ce sont les internautes qui se réapproprient Internet et décident où ces informations sont véhiculées. Le mécanisme de protection de données est plus transparent. Cette nouvelle version va rendre le web plus rapide, plus sûr, plus résistant aux attaques et plus ouvert.

 

Sira Kadiake

Close
© Copyright 2021. All rights reserved.
Close