Handball : Un championnat du monde déjà hors du commun

126

Débuté le 13 janvier 2021, en plein covid19, le championnat du monde de handball marque déjà les esprits.

C’est l’événement sportif international de ce début d’année 2021. Pour la deuxième fois de son histoire (après 1999), l’Égypte accueille le championnat du monde masculin de handball. Niveau  homogène et nouveau format de compétition, tout était réuni pour faire de ce championnat un spectacle notable. Mais « le don du Nil » était loin d’imaginer le casse-tête auquel il devrait faire face.

Pour la première fois, la compétition passe à un format de 32 équipes en lice (contre 24 précédemment), ce qui pousse les organisateurs à s’adapter. Mais jusque-là, rien d’insurmontable. L’élément surprise qui pourrait faire vaciller la pyramide, c’est la Covid 19. Arrivé dans le monde entier l’année dernière, elle perturbe depuis, et de manière systématique, tous les événements visant à accueillir du public. Dos au mur et confronté à la prise d’ampleur du virus dans le pays ces dernières semaines, les organisateurs ont pris une décision radicale : Aucun média n’est présent sur place pour couvrir la compétition. Une première dans l’histoire moderne où les médias jouent un rôle central dans les compétitions sportives.

Concernant le protocole sanitaire, l’Égypte prend l’exemple du Danemark, qui a brillamment organisé l’euro féminin de handball en décembre. Pour que le championnat du Monde 2021 se tienne comme prévu malgré la pandémie, des efforts sont nécessaires pour assurer la sécurité des joueurs. Les matchs se déroulent tous à huis clos, sans exception. Les joueurs sont régulièrement testés pour ne passer à côté de rien. Malgré toutes les mesures mises en places, des nations ont déjà dû déclarer forfait en raison d’un trop grand nombre de cas positifs. La République Tchèque en fait partie et est remplacée par la Macédoine du nord. Dans le groupe de la France, ce sont les États-Unis qui ont du renoncer, remplacés par la Suisse.

Les organisateurs ont annoncé dimanche soir sur twitter leur décision de n’accueillir aucun média à la compétition.

Le cas particulier de la Russie

Pour avoir transgressé les règles anti-dopage, la Russie est exclue de toutes les grandes compétitions. Mais les joueurs pourront jouer, en respectant certaines conditions. L’équipe russe devra se présenter sous le nom de « l’équipe de la fédération russe de handball » et leur maillot devra cacher toute référence à la Russie. Enfin, les « Russes » seront finalement des « athlètes neutres ». Une situation qui risque d’alourdir l’atmosphère. Il n’y a plus qu’à espérer que, comme pour les filles au championnat d’Europe il y a un mois, la compétition se déroule quasi-normalement.

Close
© Copyright 2021. All rights reserved.
Close