Etudiant : Une véritable vague dépressive

196

Les étudiants peinent à supporter l’isolement lié à la fermeture des universités. A Lyon, deux étudiants ont tenté de se suicider en une semaine.

Le 12 janvier, une étudiante de la résidence universitaire Allix à Lyon, a tenté de se défenestrer devant les yeux de ses voisins. Les pompiers sont rapidement intervenus et ont pris en charge la jeune femme. C’est le deuxième étudiant qui cherche à se suicider dans une résidence étudiante à Lyon en moins d’une semaine. Le premier, un jeune homme en Master de droit à Lyon 3, est toujours dans un état grave.

Alors que la fin de la deuxième vague du coronavirus s’éternise, le conseil scientifique anticipe déjà une troisième vague. Pourtant une pandémie inquiète, celle de dépression touchant particulièrement les étudiants. Privés de cours en « présentiel », ils sont de plus en plus nombreux à décrocher, mais également à s’emmurer dans la routine. D’après une étude bordelaise parue en décembre, le taux d’étudiants ayant des idées suicidaires a augmenté de 10% lors du deuxième confinement. Une tendance qui ne va pas en s’améliorant après le nouveau report du retour en fac annoncé par le premier ministre Jean Castex, le 14 janvier.

Des jeunes à bout de nerf.

« Le plus difficile c’est de se projeter, comme tout le monde, mais les étudiants ont également du mal à imaginer un avenir professionnel, et c’est très compliqué » nous explique Bénédicte Bonnet-Vidon psychiatre. Un fait que les syndicats étudiants ont notamment reproché au gouvernement, mise en lumière également par de récentes lettres ouvertes et pétitions est l’indécision. « On ne sait plus sur quel pied danser, alors on se résigne, mais c’est dur » se confie Rym, étudiante en L1 d’information communication. Des difficultés qui sont bien entendu exacerbées par l’environnement des 18-25 ans, souvent isolés et en situation économique précaire.

Face à cette situation, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, a annoncé le 14 janvier, lors du point de situation gouvernemental hebdomadaire, la création d’un « chèque précarité » pour les étudiants, sans toutefois en préciser les modalités.

Close
© Copyright 2021. All rights reserved.
Close